La tente scoute

Le refuge du scout, le compagnon indispensable par – presque – tous les temps, la tente scoute est presque restée la même depuis les fondations.

La plupart du temps tente canadienne, elle comporte un tapis de sol épais, une premier "toit" respirant , et un double toit imperméable. La circulation d’air entre les deux toits garantit le confort et la respirabilité de la tente.

Bien montée, une tente scoute résiste à toutes les conditions d’un climat modéré. Même en montagne, avec un bon sac de couchage, voire un sous sac en polaire, vous pouvez braver des températures en dessous de 0°C.

 Modèles de tente scoute


La tente de patrouille Trigano "Noirmoutier"

Les modèles vont de la tente une place à la tente de patrouille (6-8 places).

Les tentes simples ou doubles permettent aux routiers ou aux grands scouts en randonnée de porter une tente légère, parfois à simple toit en conditions modérées.

Les tentes de patrouille, de 6 à 8 places, permettent d’héberger une patrouille complète. Elles sont nettement plus lourdes et se transportent difficilement à pied, même réparties (le seul tapis de sol peut peser 4-5 kg, et la tente complète atteindre 20kg).

 Bien monter la tente

Une tente scoute bien montée n’a pas de plis, est uniformément tendue : pour la tente, un aspect "carré"… ou "triangulaire" régulier est gage d’une nuit à l’abri. Insuffisament tendue, les deux toits peuvent se toucher : la pluie du soir ou la rosée du matin "perceront" alors à travers les toits et refroidiront les dormeurs.

La sardine ronde "fil de fer" suffit pour les terrains meubles et plats, mais de bonnes sardines (en coin) sont recommandées en terrain accidenté.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *